MIDLAKE album ANTIPHON

20 novembre 2013

 

MIDLAKE - ANTIPHON (par Carole Gouttenoire)


Qu'est-ce que L’Antiphon ? (« antienne » en français). Il s'agit du verset chanté avant et après un psaume. Musicalement, l'antienne est l'ancêtre du refrain . Pour Midlake, il est : « la réponse la plus audacieuse à cette nouvelle phase dans la carrière du groupe ». 

Orphelin de leur chanteur-compositeur, Tim Smith, les Texans s'accorderont 3 ans après le mémorable The Courage of Others pour se refaire une identité musicale.
Ce nouvel opus, aussi bien attendu que redouté vient embellir notre grisaille hivernale ! A l'écoute de cet album on peut sans nul doute affirmer que Midlake a digéré ses pères et nous offre des compositions d'une extrême beauté. Nous faisant traverser tour à tour des nappes psychédéliques et des plages rock progressives.
L'album s'ouvre sur Antiphon, titre mystique et envoutant! A la batterie guitare basse parfaitement dosé vient s'ajouter la voix d'Eric Pulido, nouveau leader qui se différencie de son prédécesseur par un timbre plus rassurant et finalement assez neutre.

La force de Midlake ne réside pas dans la puissance vocale ou la capacité à délivrer une émotion par de quelconques envolées lyriques mais bel et bien dans son jeu !
Ce sont des musiciens de talent ayant une maitrise totale de leur instrument. La notion de rupture et de digression instrumentale n'a plus de secret pour eux, Midlake crée une ambiance aérienne et quasi mystique! 

L'album se découpe en deux parties, on peut définir les 5 premiers titres comme étant sur une formation plus rock progressive, avec pour apothéose "Vale", titre instrumental froid et sauvage d'une incroyable pureté ! Le reste de l'album se décline en un enchainement de plages psychédéliques envoutantes et aériennes. On se laisse charmer par le son d'une flute enchantée apaisante et délicate qui se veut de plus en plus présente , tel le magnétique Jethro Tull !


Antiphon est un album exigeant, Midlake excelle dans un registre où personne ne les attendait. 
Un vrai petit bijou, en somme !

 

 

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article