THE WAR ON DRUGS album "Lost In The Dream"

15 avril 2014

THE WAR ON DRUGS - Lost In The Dream (par Carole Gouttenoire)

 

THE WAR ON DRUGS      LOST IN THE DREAM

 Voici un disque intergénérationnel d'une rare intensité!

Ce 3ème album a été mené d'une main de maître par Adam Granduciel, privé de son acolyte Kurt Vile partie faire la carrière solo qu'on lui connait (à noté l'excellent Wakin On A Pretty Daze, sorti en  2013)

Lost In The Dream s'inscrit dans la veine des disques confidentiels que l'on aime transmettre et partager! Soyez en sur, personne ne restera indifférent à une telle maîtrise artistique! Granduciel étonne, séduit et force le respect! Sans que l'on s' y attende il vous invite dans un voyage musical retraçant les grandes influences des ces 30 dernières années avec une subtilité déconcertante...

 L'album s'ouvre sur « Under the Pressure », titre pop-rock mettant à l'honneur un rythme de  batterie serré digne des 80's accompagné de claviers estompés et d'une guitare aérienne rendant le titre magnétique tout au long des ces 8min 50!

« Red Eyes » reste dans le même espace temps qu'affectionne les trentenaires (et plus), avec toujours ce jeu de batterie-guitare à la frontière du New Wave renforcé par un chant désinvolte et convainquant qui se veut redoutable au refrain.

Le reste de l'album adopte un son moins connoté mais laisse entrevoir des références parfaitement assimilées. La voix rappelle sans conteste celle de Dylan par ces intonations sans jamais la singer, car Granduciel reste authentique et sincère dans son interprétation.

Les ombres bienveillantes de Bruce Springsteen, Neil Young et Dire Straits parcoures l'album telle des volutes sonores et rendent cet album encore plus attachant.

A noté la parenthèse instrumentale quasi spectrale The Haunting Idlequi sert de pont à

Burningest un véritable coup de maître!

 

Lost In The Dream est plus qu'une belle surprise, c'est un album que l'on s'approprie spontanément, comme si c'était la bande son de notre vie avec ses moments graves et ces coups de folie!

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article